Communauté des Lames

Association de jeu de rôles grandeur nature du Saguenay–Lac-Saint-Jean
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le calvaire de plusieurs étudiants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WonG Le GranD

avatar

Nombre de messages : 381
Age : 27
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 17 Fév - 9:58

On n'échappe pas à l'actualité et comme c'est presque juste cela qu'on entend et comme sa me tiens à coeur, je trouve important qu'on en parle...

Je crois que tout le monde ici connait, soit par le biais des médias ou personnellement David Fortin qui a fait une fugue dernièrement parce qu'il était beaucoup harcelé à l'école. Pour avoir chercher mon cousin, perdu sur les monts pendant un an ou deux je me souviens plus trop trop pour le trouver mort, je comprend le calvaire que la famille vit et je suis tout coeur avec eux. Si jamais vous savez quelques choses sur cela je vous invite sincèrement en a parler à vos parents ou à une personne source qui pourrait contacter les policiers ou même en parler ici.

Tout d'abord pour ceux qui ignore de quoi je parle, je crois que c'est depuis vendredi, on cherche un garçon de 14 ans d'Alma qui à fugué paarce qu'il a été victime d'harcellement.

Ensuite, je profite de ce poste pour livré un message à ceux qui sont harceler à l'école. Je vous invite fortmeenet en parler, la direction de votre école fera sans doute rien (mouais expérience perso Wink) mais vos parents pourront sans doute vous donnez un coup de main ou sinon moi pis une couple de mes gros amis on va venir vous aidez Wink (on pourrait mettre nos full plate mdr !) Non je plaisante mais c'est pas drôle. Je suis tout coeur avec vous. Je parle en connaissance de cause.
Petite Tranche de vie de Wong (vous êtes chanceux) : La plupart de vous m'ont déjà vu et ceux qui me replace pas je suis l'archère (Olfarie pour Laelstrom) en long cheveux blond et avec l'arc en bois, vous savez tous que je ne suis pas une personne maigre mais je l'étais encore moins à l'école. Pour cela j'ai été victiome de beaucoup d'insultes, de blagues, de mauvais coups, heureusement j'étais une fille donc personne n'a lever la mains sur moi, du moins pas à mon souvenir, en tout cas c'est pas beaucoup important. J'avais beau en parler à mon chauffeur de bus, ou à mon prof, directeur, rien sa marchait pos ! Je suis jusqu'à recruter les amis de ma cousines pour faire peur à mes agresseurs sans succès. Si sa peux vous encouragez je peux vous dire le top trois des insultes que j'ai entendu le plus souvent:
#3: Eille ! Tu ressemble à ma femme de ménage sauf qu'elle elle rentre dans le cadre de porte.
#2: AAAHHH C'est ORKA ! (Orka étant une grosse baleine qui détruit tout sur son passage dans un vieux film en noir et blanc)
#1: Eille Audrey (c'est mon nom) comment ta mère à fait pour coucher avec une baleine ?
Maintenant j'en ris alors je vous invites à le faire aussi sa me dérange plus Razz . Mais sérieux parlez-en même si parfois sa semble pas nous affecter un jour c'est sure que sa va nous affecter à force.
Comment je m'en suis sortis : j'en ais parler avec mes parents qui ont téléphoner aux parents (grâce à l'annulaire téléphonique) de mes agresseurs. Les autres que je connaissais pas, je me suis faites plus agessive et je me suis mis à rire de ce qui disait. Mais comme je vous dis, je suis une fille alors personne n'a lever la main sur moi ! Wink mon secondaire 4 et 5 ont été merveilleux sans trop d'incident du genre ! Srx parlez-en au pire sur le forum je suis sûre qu'il y a une gang qui vont pouvoir vous donnez des trucs.

Vous n'êtes pas les seuls à vivrent cela, ne vous enfuyez pas ou ne vous suicidez pas, parlez-en à vos parents

voilà pour la moral d'aujourdhui, je vous invites à jaser de cela, sa peut-être autant de David que de mon expérience de la vôtre ou d'annecdote, c'est un sujet libre non Wink

_________________

Damoiselle WonG Le GranD, Vous salue (Oui je suis une fille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonia

avatar

Nombre de messages : 178
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 17 Fév - 11:28

J'me suis souvent faire écoeurer quand j'était jeune, j'me souvien que en premiere année du primaire c'était la bollé, la petit fille parfaite, qui m'écoeurait... quand je le disait aus professeur ils me traitais de menteuse que sa ne pouvait pas, qu'elle était un ange, la plus parfaite...bla bla bla...

j'en ai parler au directeur et il ma envoyer voir le psy parce qu'il disait que j'était menteuse.... résultat le psy venait me chercher dans mon cours... donc les élève on commencer a m'écoeurer encore plus, a me dire que j'était folle et autre truque du genre...

Quand jen ai parler a ma mère, la seule affaire qu'elle a repondu ce fut ... "ben défend toi!" (cher parent ne dit jamais sa a votre enfant!!!!!) j'me suis battu avec la fille et sa été dix fois pire!

quand tout le monde c'est mis sur mon dos a dire que jetait "un cas problème" je suis devenue très agressive envers tous le monde, je ne voulait plus aller a l'école, je n'écoutait plus les professeur, je fesait des "crise" pour qu'il me renvoie de l'école, pour rester chez moi...

Rendu en quatrieme année du primaire mon comportement et ma situation n'avait toujours pas changer... ma mere désespérer et ne sachant pas quoi fait ma envoyer a L'institue reland saucier... jai completement oublier mon séjour de quelque mois labas .. jme souvien d'absolument rien... ce n'est qu'un immense troue noire...

Les seules chose que les psy on réussit a dire c'est que jetait manipulatrice et dépendante affective... que tous ce que je voulait c'était des amis....

quand je suis sorti de la les élèves avait peur de moi il ne m'écoeurait plus mais il continuait de me rejeter.... au secondaire sa la changer puisque je suis entrer dans un école ou une de mes cousine allait... mais on etait tout les deux rejeter... mais au moins j'avais une amie!!!! on s'est entre aider ert on est devenus plus forte...on a apprit a ignonrer les autre

J'ai toujours cette haine contre les professeur et les directeur.. ils sont responsable d'une partie de ce qui m'est arriver....



Maintenant sa changer j'ai un grand cercle d'amis et c'est en parti grace au GN...
Bref vive les GN!!!! quand il vont retourver David on devrai l'inicier au GN!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sonyayuna.spaces.live.com/
Ombre Noire

avatar

Nombre de messages : 4018
Age : 29
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 17 Fév - 12:12

Ce forum est rendu à plus de 20 000 messages, mais je crois que ce sujet est de loin le plus pertinent de tous. Merci Wong Smile. J'espère vraiment qu'ils vont le retrouver...

Sérieux, le harcellement laisse de (profondes) traces chez ses victimes, et souvent c'est tellement ancré profondément que ça resurgit plus tard sans qu'on sache trop que ça vient de là (je parle aussi d'expérience) ...

Citation :
Maintenant sa changer j'ai un grand cercle d'amis et c'est en parti grace au GN...
Bref vive les GN!!!! quand il vont retourver David on devrai l'inicier au GN!!! cheers
Le pire c'est que ça a du sens Razz. En fait je crois pas me tromper en disant que beaucoup de geek (et donc, beaucoup de GNistes Razz) font plus souvent partie des agressés que des agresseurs ; serions-nous inconsciemment en train d'organiser des cures de désintoxe déguisés? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.communautedeslames.com
John

avatar

Nombre de messages : 610
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 17 Fév - 19:50

Ya un truc qui règle tout ces problèmes: le CEGEP, et ultimement, l'université. Suffit de tenir le coup. Se tenir en grosse gang aide pas mal. S'avez un club de JdR, ou d'échec, d'informatique, ou whatever?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draig

avatar

Nombre de messages : 978
Age : 27
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 3 Mar - 12:17

Franchement, je lève deux chapeaux (sic; si c'est possible...) à WonG pour ce post solidarité/anti-intimidation!
cheers

J'ai moi aussi été victime d'intimidation de la 4ème année à aller jusqu'à plus ou moins secondaire 1. D'abord il y a eu le « tyran de l'arrêt de bus » qui se créait un empire et jugeait tout le monde (« Toi, t'es le trou d'*** de l'arrêt! »), allant même jusqu'à se servir de sa corpulence de bison pour brusquer les jeunes maigrelets comme moi et les pousser dans la rue. Sans parler de la menace du « sac de marde » qu'il faisait planer sur tous si on était pas assez dociles (eh oui! un sac rempli de m... qu'il menaçait de nous lancer! Et il l'a même un jour apporté!! Heureusement, personne n'a été touché, mais le type était sérieux et c'est ça le pire!). Rendu dans l'autobus, c'était rempli d'une énorme gang d'intimidateurs en groupe qui chantaient des bêtises à tue tête durant tout le trajet à ceux qu'ils jugeaient nerds ou laids ou cons (et j'en faisait partie...). Rendu à l'école, j'avais toute la gang des hockeyeurs et leurs amis sur le dos. J'étais pour eux, le souffre-douleur qu'on descendait tout le temps parce qu'il était trop sage, trop bien habillé, trop « bolé », trop ressemblant à Harry Potter avec ses lunette, trop fan de Star Wars pour être une personne ayant de la valeur, etc. En effet, les « autorités » n'ont pas grand pouvoir d'action. Ce qui compte c'est comment tu « deal » avec ta situation. Le mieux c'est d'en parler à des gens, à nos parents (en espérant qu'ils ne nous renvoient pas en disant « Défends toé! ») et de surtout, ne pas jouer le jeu. Ne pas s'appitoyer sur son sort, s'affirmer, mais ne pas violenter à notre tour. C'est parfois bien difficile par contre, de bien réagir ou de vivre cette tristesse, c'est pourquoi il faut à tout prix se confier. Ça aide à passer au travers. On vient à se faire une philosophie par ces épreuves. On peut apprendre à ne pas se déranger avec les autres, ce qui compte vraiment après tout, c'est notre vie intérieure et le savoir de notre compétence personnelle, notre estime de soi (en s'appuyant surtout sur nous, l'amour de soi ^^ et sur les personnes proches de nous comme les bons amis et les parents).

Ouais, ouais, ouais... des séances de désintox cachées... mwouais... ça s'peut bien, sais-tu, Ombre? Je dirais que c'est peut-être un des fondements cachés de la CdL. *semi-sérieux (c'est aussi troublant qu'en partie vrai)*

_________________
-Fondateur de Blizzard des Sentiers, goupe à la base de la milice (faction GN Laëstrom).

« Je suis le Blizzard des Sentiers qui chasse le mal et la tyrannie. Tremblez oppresseurs, tremblez despotes, car votre dernière bouffée d'air sera un blizzard glacial! » - Arthorios
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 3 Mar - 14:03

Les muscles, c'est comme la tête, ça se développe. Si vous en avez marre de vous faire traiter de tapette et tout, pas besoin d'endurer. Suffit de relever la tête, d'arrêter d'avoir l'air d'un petit chien battu et les arts martiaux, ça aide pour vous défendre...Quand vous en aurez ''shotté'' 2-3 bien comme il faut, les autres vont vous lâcher... effet de troupeau, tu ''tapoches'' le chef d'une meute de loup le reste se sauve a la course. Pour ma part j'ai toujours été le plus petit dans mes cours jusqu'en secondaire 4 et celui que j'ai battu et quasi envoyé à l'hôpital en secondaire 2 a fait comprendre aux autres que je n'était pas si docile et cible facile que ça. Bref, imposez vous et soyez fier de vous. La confiance en soi repousse les charognards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre Noire

avatar

Nombre de messages : 4018
Age : 29
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 3 Mar - 14:47

Yann a écrit:
Bref, imposez vous et soyez fier de vous. La confiance en soi repousse les charognards.

Le problème est justement que l'intimidation réduit la confiance en soi, donc c'est un cercle vicieux Wink.

N'empêche que la méthode (répliquer avec force pour donner le contre-exemple) est efficace, mais juste pas à la portée de tous et loin d'être la solution toujours bien vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.communautedeslames.com
WonG Le GranD

avatar

Nombre de messages : 381
Age : 27
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 3 Mar - 17:37

[quote="Draig"]Franchement, je lève deux chapeaux (sic; si c'est possible...) à WonG pour ce post solidarité/anti-intimidation!
cheers
[\quote]
Wow c'est trop d'honneur, merci beaucoup. J'ai cru bon de le faire parce que je trouvais cela important mais jamais j'aurais pensée que mon sujet serait une ''fierté'' si je puis utilisé ce terme. Razz

La force n'est pas pour moi une façon de se défendre contre des intimidateurs. Battre un homme (ou un femme) pour ce défendre de ses propos (sauf si c'est avec des armes de mousses soit dit en passant) n'est pas super génial. Oui bien sûr tu va avoir la paix mais vallait-elle vraiment un acte de cette violence. Ne t'abaisse-tu pas à son niveau en réplicant avec violence ? Il faudrait faire le teste. Mais quand à moi je prérère la solidarité à la force. Te trouver une bonne gang d'amis ( comme sur le forum) et jamais te sentir seul réussit à faire tomber bien des barrière ^^. Mais bon chaque goût est dans la nature

_________________

Damoiselle WonG Le GranD, Vous salue (Oui je suis une fille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X

avatar

Nombre de messages : 1270
Age : 40
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 3 Mar - 18:21

N'étant pas un très bon étudiant en matière primaire (math, français et anglais), je me suis fait plutôt achalé tout mon primaire et mon secondaire jusqu'à se que je saute au visage de deux étudiants pour qu'on me laisse en paix

Le premier je l'attraper et je lai étranglée; Ils ont due se mettre à 4 pour m'arrêter. Le second, il s'en était prit à un ami, je lui ait fait une coupure derrière la tête et lui aie presque cassé 3 cotes (un double wilson de mémoire qu'on appelait ça.) À ce moment, ça les as tenue à distance le temps que je me rende au B.

Quoi que tu fasse, quel que soit ta corpulence ou ta stature, tu te fera baver un jour où l'autre. L'humain est ainsi fait et c'est navrant de s'en rendre compte...

_________________
Vous êtes une véritable équipe de crinqué et ce fut pour moi un honneur d’en faire partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Pat

avatar

Nombre de messages : 457
Age : 29
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 3 Mar - 20:41

WonG Le GranD a écrit:
Mais quand à moi je prérère la solidarité à la force.
J'suis d'accord, mais je vote d'expérience quand même pour un mix des deux avec modération sur le frappage, surtout quand les gardien de sécurité sont là. (Mongan l'a su un peu trop tard me semble, s'il veut le raconter) Sinon, je crois qu'une des meilleures solution est de regarder qui les autre tanant intimident et d'aller les voir, de se tenir avec eux (d'ailleurs, c'est souvent des personnes avec des personnalités semblables, un peu solitaires, qui sont la cible principale de l'intimidation), comme ça, en gang, ils ont souvent moins le "guts" de venir écœurer. Peut-être même aller porter plainte ensemble, ça a plus de poids.
Histoire 1:
Spoiler:
 
Sinon, garder la réplique physique pour quand ils se prennent physiquement à vous comme défense seulement.
Histoire 2:
Spoiler:
 
D'après moi les témoins aussi devraient intervenir, je suis sur que ça aiderait beaucoup les victimes de sentir un peu d'appui de leur bord.
Histoire 3:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mar 3 Mar - 22:12

Je n'ai pas dit de tapper tout ce qui bouges hein, mais justement quand ça devient physique ou vraiment trop insupportable il faut bien agir à quelque part.
Souvent ces gens là(ceux qui intimident) sont des peureux de nature et ont besoin de leur gang de tawins en arrière pour les appuyer. Comme maître pat l'a dit, tu pognes le chef et tu lui fais comprendre que c'est toi qui mène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darker

avatar

Nombre de messages : 882
Age : 25
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mer 4 Mar - 10:11

Je suis en quelques sorte d'accord avec Yann, meme si l'etres humain dit qu'il n'aime pas la force comme réglage de problème, c'est quand meme la solution. je parle pas de cas dans nos écoles mais plutot de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bourg-de-villebois.forumactif.com
WonG Le GranD

avatar

Nombre de messages : 381
Age : 27
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mer 4 Mar - 14:33

Je n'ai aps non plus pensée que tu désais de frapper sur tous ce qui bouge Yann Wink. Je suis juste pas de nature à frapper les gens, juste à les arrêter.

Ex. L'ex de ma meilleure amie était violent et il a voulut frapper mon autre ami parce qu'il défendait ma meilleure amie. Genre que j'y ait pogner le bras juste attend et que je l'ai tordu dans son dos en lui disant de ce calme un peu les nerfs. Il n'a pas recommencer.

Je suis plus du genre défense qu'attaque Smile. Et je trouve vraiment pertinants vos post en passant ! Et c'est une très belle tactique de prendre le chef à l'écart...

_________________

Damoiselle WonG Le GranD, Vous salue (Oui je suis une fille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre Noire

avatar

Nombre de messages : 4018
Age : 29
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mer 4 Mar - 18:25

Darker a écrit:
Je suis en quelques sorte d'accord avec Yann, meme si l'etres humain dit qu'il n'aime pas la force comme réglage de problème, c'est quand meme la solution. je parle pas de cas dans nos écoles mais plutot de l'humanité.

Nuance : ce n'est pas la soltuion, s'en est juste une parmi d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.communautedeslames.com
Darker

avatar

Nombre de messages : 882
Age : 25
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mer 4 Mar - 19:38

Une solution qui ne devrait pas exister mais qui existe, et qui a démontré au cours de l'humanité son utilité. C'est mal mais utile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bourg-de-villebois.forumactif.com
Gabo

avatar

Nombre de messages : 662
Age : 24
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Mer 4 Mar - 20:00

Je sais que c'est "poche" mais l'humanité a toujours été comme sa et y'aura toujours un con qui voudra pas régler ses problèmes juste avec des mots parce qu'il sait qu'il peut gagner en utilisant autre chose (force physique, technologie, etc.). Pas que je suis pour ça mais c'est ça pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bourg-de-villebois.forumactif.com
Aroumsha

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 29
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Jeu 5 Mar - 11:12

Je trouve personnellement un peu bas d'utiliser les mêmes méthodes que son "agresseur" pour régler le conflit, c'est être aussi peu ouvert d'esprit que lui mais effectivement ça fonctionne jusqu'à ce qu'un d'eux décide de rappliquer avec un couteau ou un fusil... pensez-y... C'est rare en région mais c'est pas que dans la grande ville que ça arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Jeu 5 Mar - 12:22

Perso je viens de près de Montréal et je n'ai jamais vu quelqu'un s'étant fait ramasser revenir avec une arme. Oui ça arrive mais c'est surtout des règlements de compte entre gangs. De plus, j'ai pas dit de le battre jusqu'à ce qu'il ne bouge plus...tu le flatouille un peu juste pour faire comprendre que tu ne te laisseras pas faire. M'enfin bon chacun son opinion!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slash

avatar

Nombre de messages : 222
Age : 25
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Jeu 5 Mar - 19:04

moi j'me suis jamais battu. Mais c'est parce que j'en est jamais eux besoin Laughing


j'me suis jamais vraiment faite écoeurer si on veut... ou sinon je doit plus m'en rappeler parceque sa me touchais pas asser. J'veut dire: je comprend que les insulte puisse rendre quelqu'un vulnérable et en manque de confiance. Mais c'est lorsqu'on se créer une bulle contre les insulte qu'on change réellement les choses.


sa demande énormément de volonté et de concentration au début, mais un coup que tu a compris qu'une insulte n'est rien d'autre qu'une arme de peureux utiliser par les "dur" pour qu'il aille l'air encore plus "dur", tu réussis enfin a remettre en question l'impact réel des insulte sur toi et peut être même tu deviens invulnérable a celle-ci

j'avoue que peut etre que ma méthode ne marche pas avec tous le monde, mais moi personnellement je suis devenu invulnérable au insulte. Parce qu'une insulte c'est seulement les seules choses qu'un aggresseur trouve a dire lorsqu'il n'a rien a dire. Et si il voit que c'est efficace c'est la qu'il est tenté de recommencé.

PAR CONTRE!!!! la violence physique ne peut etre ignorer et le seul moyen que j'y trouve est la défense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WonG Le GranD

avatar

Nombre de messages : 381
Age : 27
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Ven 6 Mar - 9:05

Très bien parler Slash ! Je suis que entièrement d'accord avec tes propos et c'est pour ma part, la meilleure arme que j'ai pu trouver avec mes amis ^^! Razz

_________________

Damoiselle WonG Le GranD, Vous salue (Oui je suis une fille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draig

avatar

Nombre de messages : 978
Age : 27
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Ven 6 Mar - 15:45

Slash +1

J'ai développé ça moi aussi, comme défense. Mais des fois, ça peut être difficile (ça demande une grande volonté comme tu l'as dit) à maintenir sans broncher. C'est pourquoi il est important d'avoir une « soupape de surpression »: se confier! ^^

_________________
-Fondateur de Blizzard des Sentiers, goupe à la base de la milice (faction GN Laëstrom).

« Je suis le Blizzard des Sentiers qui chasse le mal et la tyrannie. Tremblez oppresseurs, tremblez despotes, car votre dernière bouffée d'air sera un blizzard glacial! » - Arthorios
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WonG Le GranD

avatar

Nombre de messages : 381
Age : 27
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Ven 6 Mar - 16:33

Alors là c'est +1 pour toi Draig ! Bien dit ! Voss opinions sont fantastiques félicitation!

_________________

Damoiselle WonG Le GranD, Vous salue (Oui je suis une fille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fragon

avatar

Nombre de messages : 443
Age : 24
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Sam 7 Mar - 0:22

À mon tour de parler de mon mécanisme de défenses! J'ai nommé: le je-m'en-fout-isme. En effet je me sacre totalement de ce que les brutes disent. En fait je suis trop innintéressant pour me faire écoeurer. Je me souvient de quelques-uns qui ont essayé... Mais comme j'aime bien le dire: ils vont s'écoeurer avant moi Very Happy.

Mais je n'ai jamais eut d'agression physique. Je me demande ce que ça donnerait... Je ne ferait probablement rien. Je me foutrait aussi du fait qu'il m'attaque je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John

avatar

Nombre de messages : 610
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   Sam 7 Mar - 2:34

Clairement, le problème, c'est le secondaire.

Suffit d'attendre de passer au CEGEP.

Message modéré. Propos « politiquement incorrects » retirés (c'était peut-être de l'humour, mais ça peut donner mauvaise image au forum, voire de mauvaises idées à certains...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calvaire de plusieurs étudiants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calvaire de plusieurs étudiants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Gonaïves/Gros-Morne, vers la fin d'un calvaire
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Problèmes d'affichage du dinosaure (plusieurs images) [OK]
» Plusieurs point flou.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté des Lames :: Accueil :: GN-101 :: Le Parloir :: Discussions Libres-
Sauter vers: